La slow cosmétique ou beauté au naturel : suivez le guide

slow cosmétique le guide visuel

La slow cosmétique, késako ? C’est une autre manière de concevoir la beauté : on se fait belle mais de manière engagée. Tout d’abord, on n’achète que des produits correctement étiquetés, aux ingrédients naturels. Mais VRAIMENT naturels. Ensuite, c’est prendre soin de soi avec des rituels adaptés aux besoins de la peau, en prenant le temps de bien la chouchouter, la démaquiller, la tonifier etc. Enfin, on adopte des actifs tels que les huiles végétales, les huiles essentielles, les hydrolats, l’argile… Et pour bien les utiliser, on fabrique ses propres produits avec des recettes simples !

C’est tout ce que propose ce livre, Slow cosmétique, le guide visuel, écrit par Julien Kaibeck, cosméticien aromatologue, et Mélanie Dupuis, paysagiste et herbaliste. Le premier a déjà écrit Adoptez la slow cosmétique et Les huiles végétales, c’est malin. Elle est coordinatrice France de l’association Slow cosmétique.

Le mouvement vient d’ailleurs de créer un site de vente, slow-cosmetique.com, qui regroupe 41 marques lauréates de la mention Slow cosmétique. Chaque marque assure des formules propres, sans pétrochimie, et se soucie de l’aspect raisonnable du marketing, des produits les plus locaux possible, etc. Le shopping beauté militant est né sur internet ! Parmi ces marques : le maquillage Zao, les savons Abellio ou Gaiia, les produits Bioflore, Senz, Omum, Daliane au lait d’ânesse…

Pour revenir au livre, il propose de manière très pédagogique les valeurs écologiques, éthiques de la slow cométique. Puis on y découvre comment passer à la beauté « slow » (« lente ») que l’on aie de l’acné ou de l’eczéma. On peut passer à la slow même si on est pressé, en adoptant des produits tout faits mais bien labellisés.

Shampooing, savon surgras, crème hydratante visage et corps, crème minceur, mascara, blush, on apprend à tout fabriquer grâce à 26 recettes maison.

Publié aux éditions Leduc, 192 pages, 19 €.

www.editionsleduc.com