Cannes 2012 : les coiffures de Bérénice Bejo, Virginie Ledoyen, Marie Gillain, Vahina Giocante et Axelle Lafont

photo Getty image Pascal le SegretainToutes les beautés du cinéma se retrouvent au 65e Festival de Cannes dont l’égérie cette année est la plus glamour du siècle : Marilyn Monroe. Mais nos actrices françaises sont à l’honneur, pendant 11 jours, mises en beauté par les équipes de stylistes capillaires Dessange et Franck Provost.

Belle brunette héroïne de The Artist, Bérénice Bejo était la maîtresse de cérémonie du festival, ses splendides cheveux longs châtains coiffés en une vague de côté. Une coiffure de vamp moderne, réalisée par les équipes Dessange au fer à friser, pour des ondulations à l’effet naturel. Super sexy, l’actrice arbore des reflets chatoyants très bien assortis avec sa robe rouge. La belle aurait peut-être mérité un peu plus de peps dans son look maquillage, sur ses joues et/ou ses lèvres, pour réveiller so teint naturellement mat !

Cette coiffure fait fureur auprès des stars cette année, car une autre beauté brune, Virginie Ledoyen, coiffée par les hair stylists de Franck Provost, affiche ce look capillaire. Une grande mèche de cheveux lissée puis bouclée au fer pour un effet sirène. Ses lèvres corail relèvent à la perfection sa robe et son eyeliner noirs.

Blonde voluptueuse, la très sensuelle Vahina Giocante, dont la crinière ondulée est signée Dessange, joue sur les volumes. Une demi-queue attachée par une mèche de cheveux légèrement surélevée sur le dessus pour ne pas plaquer le visage, et les cheveux longs laissés en un flou sauvage et sexy.
photo Yan Misani
Marie Gillain, quant à elle, affiche un immense sourire rehaussé par un chignon coqué. Ses épais cheveux bruns sont relevés avec élégance, en chignon bien haut qui dégage la nuque et le visage de l’actrice. On aime cette coiffure, dont les gros volumes ne font pas dadame sur elle car son visage frais rayonne de féminité.
Et enfin, notre dernière beauté française du top 5 est Axelle Lafont, coiffée d’une frange lisse bet bien longue signée Franck Provost. Moderne, impertinente, cette coupe de cheveux mi-longue bien raidie donne un air très mutin à la comédienne. On aime ce qui fait le plus « hype » : la coloration tye and dye, du blond foncé des racines au blond bébé des pointes : soooo branché !