Nutrition: Additifs Alimentaires, le guide pour mieux manger

Après les différents scandales qui ont secoué les rayons de nos magasins ces derniers mois, ce livre nous donne le descriptif précis des additifs alimentaires, et un code couleur précise le niveau de danger de chacun.

Ce petit guide se glisse dans son sac avant de faire les courses : il s’est vendu à 187 000 exemplaires, cette édition est donc nouvelle ! « Cuisinez-vous vraiment une vie meilleure », scande l’auteur, Corinne Gouget. Le consommateur a le droit d’être averti. Car comme dit l’adage, « on est ce que l’on mange », l’alimentation doit être une priorité qualitative, pour notre bien-être et notre santé à tous.

Aspartame alias E951, glutamate ou E621, acide sulfurique ou E513… tous les « E » ajoutés à nos aliments y passent. Et le code couleur va du vert, « inoffensif à ce jour », au rouge, « danger, à éviter », en passant par le orange, « rapports scientifiques contradictoires ».

Pour ne donner qu’un exemple, l’aspartame, que contiennent les sodas light, notamment, est dans le rouge ! C’est un neurotoxique, OGM… un « poison » qui « n’aurait jamais dû être autorisé ».

On ne sort pas indemne de cette lecture. Mais l’auteur nous informe surtout. Le but n’est pas de nous faire peur au point de ne plus rien manger ! L’objectif de ce guide est d’aider le consommateur à diminuer son apport en additifs, afin de ne pas risquer un cocktail de produits dont tous les effets secondaires compilés ne sont pas encore tous connus.

Addictifs alimentaires, le guide indispensable pour ne plus vous empoissonner, Corinne Gouget, éditions Chariot d’Or, 164 pages, 10 €.